En disant OUI à l’initiative populaire «contre l’immigration de masse»:

  • nous donnons au Conseil fédéral le mandat d’ouvrir de nouvelles négociations avec l’UE sur la libre circulation des personnes

  • la libre circulation des personnes ne doit donc pas être résiliée

  • l’UE n’a aucun intérêt à résilier les accords de son propre chef, car la Suisse est un important parte naire économique, notamment pour ses axes de transit

  • nous pourrons ainsi à nouveau contrôler et gérer indépendamment l’immi- gration en Suisse et mettre fi n aux excès

Voici comment il faut voter pour que nous reprenions le contrôle de l’immigration dans notre pays: