Comme des moulins à paroles, on nous répète que la libre circulation des personnes fait venir avant tout des personnes haute- ment qualifiées de l’UE. C’est faux! 44% des immigrants entrent dans les catégories regroupement familial, professions indéter- minées, étudiants ou sans activité lucrative. Le personnel de cuisine, de service et de nettoyage représente 7,4% et le secteur du bâtiment 7,9%.

Cette immigration excessive provoque une forte pression sur les salaires et l’éviction de travailleurs plus âgés ou d’étrangers originaires d’Etats hors UE installés en Suisse.

Conclusion: il s'avère que les ingénieurs ont été beaucoup moins nombreux à immigrer que le personnel de service et de cuisine. Le niveau de formation scolaire des immigrants n'y change rien.